Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2006 1 20 /03 /mars /2006 10:55
Préparation : 30 minutes
Macération : 30 minutes
Réfrigération : 2 heures
Pour 6 personnes
 
Ingrédients :
-          1 gros ananas mûr
-          2 bananes
-          2 kiwis
-          1 verre à liqueur de rhum
-          25cl de crème liquide
-          150g de sucre en poudre
 
Je sais que je vous avais promis des recettes inspirées de la montagne pour mon retour de vacances, mais le beau temps qui revient me donne plutôt envie de débuter la semaine sur des rêves exotiques….
 
1/ Coupez le chapeau de l’ananas. Évidez-le sans percer la peau. Otez la partie dure du centre et coupez la pulpe en petits dés. Épluchez les bananes et les kiwis. Coupez-les en rondelles de 1 cm d’épaisseur, puis chaque rondelle en quatre.
 
Cette partie est la plus fastidieuse, car il n’est pas évident d’aller chercher la pulpe d’ananas au fond. N’essayez pas d’aller trop vite, prenez votre temps, et tout ira comme sur des roulettes, le tout étant de prendre le bon couteau, après, c’est chacun sa technique.
 
Par contre, si vous êtes très friands d’ananas, il existe dans le commerce un ustensile pour les couper sans abîmer l’enveloppe. Lors d’une semaine spécial exotisme dans mon hypermarché habituel, au stand des ananas, un animateur de stand m’a proposé de me le découper avec cette machine, et j’avoue que d’un point de vue présentation, c’était génial…
 
Deux kiwis ne sont pas suffisants, essentiellement visuellement, car son vert contraste avec le jaune de l’ananas et des bananes. Un troisième kiwi ne serait pas de trop…
 
2/ Mettez tous les fruits à macérer 30 minutes dans le rhum.
 
Si vous faites ce dessert pour toute la famille, ne mettez pas de rhum, et passez directement à l’étape suivante…
 
3/ Fouettez la crème liquide en chantilly avec le sucre en poudre.
 
Pour que votre chantilly prenne plus vite, pensez à mettre votre briquette de crème au congélateur au moins ½ heure à l’avance.
 
La recette parle de sucre en poudre, mais préférez-lui le sucre glace. Pour ce qui est des quantités, 150g est un peu trop. 100g suffisent. Il faut quand même savoir que cela va dépendre de votre ananas, qui peut être plus ou moins sucré, selon sa provenance, ainsi que la période de l’année à laquelle vous l’achetez.
 
Pour ajouter une petite saveur supplémentaire, ajoutez à votre chantilly un sachet de sucre vanillé, cela se mariera très bien avec…
 
4/ Incorporez délicatement les morceaux de fruits et le rhum dans la chantilly. Garnissez l’ananas évidé avec cette préparation. Comme tout ne pourra entrer dans l’ananas, versez le surplus dans une jatte. Réservez au réfrigérateur pendant 2 heures. Au moment de servir, présentez l’ananas et répartissez dans des coupes individuelles. La jatte permettra aux plus gourmands de déguster une seconde tournée de ce succulent dessert tropical.
 
Voilà donc une recette très simple et d’un magnifique effet. À déguster en dessert, après un repas copieux, tout comme au goûter…

 
La recette (en gras) est tirée de Le dessert du jour (éd. Comptoir du livre Créalivre, p. 146)
 
Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Desserts & douceurs
commenter cet article
26 janvier 2006 4 26 /01 /janvier /2006 13:33
Pour 2 personnes
Préparation et cuisson : 5 minutes
 
Ingrédients :
-          3 feuilles de brick
-          1 pomme
-          1cc de sucre en poudre
-          Cannelle
-          2 boules de glace à la vanille
-          Coulis de fruit
-          Huile pour friture
 
Aujourd’hui, je vous propose une idée de dessert qui sort de l’ordinaire, et qui pourtant ne nécessite aucun savoir faire particulier. Cette recette est encore une fois déclinable selon vos désirs. Je l’ai faite pour finir un paquet de feuilles de brick qui me restait, et ce sont des pommes que j’avais sous la main…
 
Préparez vos feuilles de brick. Solidifiez le centre de chacune avec la moitié d’une autre.
 
Il est préférable de solidifier le centre (qui sera alors le fond) de vos feuilles, car sinon, elles risquent de se déchirer à la fin, ce serait dommage. ¼ de feuille suffit pour solidifier, mais si ça ne tombe pas juste, ½ fait parfaitement l’affaire…
 
Pelez votre pomme. La couper en deux. L’épépiner. Coupez-la encore une fois dans la longueur, et faites des petites lamelles (dans la largeur, cette fois).
Placez ½ pomme au centre de chaque feuille de brick. Saupoudrez de cannelle selon votre goût, et d’1/2cc de sucre en poudre.
Repliez la feuille sur le centre pour en faire un carré. Faites frire en commençant par le côté qui ferme la brick, afin de la « souder ». La feuille de brick doit être dorée.
 
Après la cuisson, votre pomme sera mi-cuite. Si vous désirez qu’elle soit complètement suite, précuisez-la avant de la mettre sur votre feuille de brick.
 
Je sers ce dessert avec une boule de glace dessus, et un peu de coulis de fruit pour décorer. Un mélange de chaud et de froid, ainsi que de textures qui change. Un dessert à servir après un repas léger…
 
 
La recette (en gras) est inspirée des recettes que l’on peut trouver au dos des emballages de feuilles de brick…
 
Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Desserts & douceurs
commenter cet article
9 janvier 2006 1 09 /01 /janvier /2006 21:54
Préparation : 15 min
Cuisson : aucune
Réfrigération : 4  heures minimum

Ingrédients (pour 8 personnes) :
-          3 gros œufs
-          100g de sucre roux
-          1 sachet de sucre vanillé
-          250g de mascarpone
-          24 biscuits à la cuillère
-          ½ litre de café noir non sucré
-          30g de poudre de cacao
 
Lorsque vous lisez une recette, ne soyez pas fermés aux quantités indiquées. Vos biscuits à la cuillère sont vendus par 36, et vous savez que vous ne referez pas tout de suite de tiramisu et que le reste va rassir dans vos placards ? Mettez-en plus !!! Vous aimez quand le tiramisu est bien crémeux, ou vous avez simplement peur dès le départ qu’il n’y ait pas assez de préparation à verser sur les biscuits ? Prévoyez plus de mascarpone (bien qu’il soit généralement vendu en barquette de 250g). Quant au ½ litre de café, honnêtement, je n’ai jamais pris ces mesures (qui donnent quand même un ordre d’idée) : le café soluble fait parfaitement l’affaire, à vous de le doser comme il faut, selon le goût de vos invités…
 
1/ Séparer les blancs des jaunes.
Mélanger les jaunes + sucre + sucre vanillé.
Rajouter le mascarpone au fouet.
 
Un ustensile utile pour le tiramisu, pour ceux qui n’aiment pas trop la musculation du fouet, c’est le batteur électrique, car le mascarpone au fouet, au départ, ce n’est pas franchement évident. Mais tout est question de technique….
 
2/ Monter les blancs en neige et les incorporer délicatement à la spatule au mélange précédent.
 
Personnellement, je ne fais pas dans cet ordre pour une question pratique et logique : je n’aime pas faire la vaisselle, donc, je cherche à optimiser mes ustensiles. Réfléchissez, je vous ai dit plus haut qu’avec un batteur, ce serait plus simple. Mais si vous utilisez votre batteur pour la première préparation, il va vous falloir le laver avant de monter vos blancs en neige, non ? Donc, je commence par les blancs, que je laisse de côté, et comme je fais le reste au batteur, c’est très rapide, mes blancs n’ont pas le temps de retomber…. Et je n’ai qu’une fois mon batteur à laver !!!

3/ Préparer du café noir.
 
Là encore, je ne vois pas pourquoi s’interrompre au beau milieu de votre préparation pour aller faire du café (pour peu qu’il s’agisse de café passé et non soluble il vous faudra attendre qu’il refroidisse avant d’entreprendre la suite, sinon, vous aurez du mal à ce que vos biscuits ne ramollissent trop…) Quand dans les ingrédients on vous dit qu’il vous faut ½ litre de café, c’est qu’il doit être prêt avant de commencer, non ?

3/ Mouiller les biscuits dans le café.
 
Alors là, je me souviens de la première fois où j’ai fait un tiramisu. Sur la recette (une différente, qui, au final, me plaît bien moins), ils disaient de tremper les boudoirs 4 secondes. Très méticuleusement, j’avais compté 1 et 2 et 3 et 4… J’avais préparé ce dessert pour amener chez des amis, qui ont été très indulgents. Mais mes biscuits, et donc tout le dessert, étaient bien trop imprégnés : les biscuits n’étaient plus entiers, et il y avait du café liquide au fond de mon plat (il était tout de même mangeable, mais rien de comparable avec les suivants). Deux petites secondes suffisent en fait. Cela permet au biscuit de commencer à s’imprégner, et pendant la réfrigération, le café se répartit de manière plus homogène.
 
4/ Tapisser le fond du moule avec les biscuits.
Recouvrir d'une couche de crème, oeuf, sucre, mascarpone.
Alterner biscuits et crème. Terminer par une couche de crème.
 
Vous avez pu remarquer que bien qu’aimant faire la cuisine, j’aime aller à l’essentiel. Avec la méthode proposée, vous risquez grandement de manquer de préparation. Pour ma part, je dispose mes biscuits dans le moule choisi (rectangulaire, avec un réel rebord), et les superpose si nécessaire. Une fois que tous les biscuits sont en place, je verse dessus ma préparation le plus équitablement possible (il faut penser à ses futurs convives)…
 
5/ Saupoudrer de cacao.
 
Saupoudrer, oui, mais pas tout de suite, sinon, le chocolat s’imprègnera de la crème. À faire donc à la dernière minute, et avec une passoire, afin de ne pas faire de paquets…
 
Ce dessert est parfait pour clore un repas copieux, car il est frais et se mange sans faim. Son grand avantage est que vous le préparez à l’avance. Vous pouvez donc mieux gérer votre temps face à un grand repas, histoire d’être un peu plus avec vos invités. Il est indiqué 4 heures de réfrigération minimum, mais il est encore meilleur préparé la veille….
 
Une petite variante : les enfants n’aiment pas le café (bien que léger dans cette recette) : au lieu de tremper les biscuits dans du café, faites une grenadine (ou fraise), et au lieu du chocolat, parsemez des petites billes multicolores que l’on met sur les gâteaux d’anniversaires, cela ajoutera de la couleur. Pensez aussi à leur faire en portion individuelle, dans des petits ramequins, par exemple, il préfèreront à coup sûr !!!
 
 
La recette (en gras) est tirée du site www.marmiton.org : Tiramisu (recette originale)
Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Desserts & douceurs
commenter cet article