Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 octobre 2006 7 01 /10 /octobre /2006 18:37
Pour 4 personnes
 
Préparation : 10 minutes
Cuisson : 15 minutes
 
Ingrédients :
-          4 pommes à cuire type golden ou boscop
-          4 spéculos
-          50g de beurre salé mou
 
À temps d’automne, dessert d’automne, je n’ai pas raison ??? Quoi de plus simple que des pommes au four. Ça vous rappelle votre enfance ? Moi aussi (ça tombe bien)… Voilà une petite variante très sympa si vous aimez les spéculos…
 
Rincez les pommes. Coupez le haut et évidez-les.
Dans un bol, émiettez les gâteaux avec vos doigts. Disposez le beurre dessus et mélangez-le aux gâteaux.
Préchauffez le four à 210°C (th.7). Répartissez la préparation dans les pommes. Déposez-les dans un petit plat et enfournez-les 15 minutes. Laissez tiédir avant de déguster.
 
J’ai servi ces pommes pour le dessert, ce midi, ça faisait du bien, entre deux averses et quelques rayons de soleil….
 
La recette (en gras) est tirée de Vivre à table (n°14, p.31).
Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Desserts & douceurs
commenter cet article
8 août 2006 2 08 /08 /août /2006 11:35
Pour 6 personnes
Préparation : 20 minutes
Cuisson : 25 à 30 minutes
 
Ingrédients :
-          50cl de lait
-          3cs de sucre en poudre + sucre pour saupoudrer
-          1 pincée de sel
-          500g de prunes
-          3 œufs
-          3cs de farine
-          1cs de rhum ou d’alcool de prune
-          Beurre pour le moule
 
Les prunes commencent à arriver, et elles vont l’être en masse, comme tous les fruits du jardin : on les attend, et au final, on ne sait plus quoi en faire. Vous êtes d’accord ? Alors pourquoi ne pas troquer le traditionnel clafoutis aux cerises contre un aux prunes, histoire également de changer des tartes et confitures…. L’acidité de la prune est parfaite, comme celle la cerise…
 
Amener à ébullition le lait contenant le sucre et la pincée de sel.
Fendez les prunes sans les ouvrir complètement et retirez les noyaux.
Dans un saladier, cassez les œufs. Ajoutez la farine et tournez avec une cuillère en bois afin d’obtenir un mélange homogène.
Incorporez peu à peu le lait sucré à la pâte. Parfumez avec le rhum ou l’alcool de prune.
Reconstituez les prunes et disposez-les régulièrement sur le fond d’un moule préalablement beurré.
Répartissez la pâte par-dessus et entre les prunes.
Faites cuire à four chaud (230°, th.7) 25 à 30 minutes. Le clafoutis est cuit lorsque la pâte est dorée et gonflée.
Saupoudrez de sucre dès la sortie du four et servez tiède ou froid.
 
À part manger ceux de ma tante, je n’avais jamais fait moi-même de clafoutis, et j’en suis ravie : c’est bon (mais ça, on le savait déjà), c’est facile à faire, et en plus, c’est peu sucré et pas gras, alors, que demander de plus ???
 
J’ai servi ce clafoutis pour le dessert, légèrement tiède, mais je l’ai trouvé encore meilleur froid, le lendemain.
 
 
La recette (en gras) est tirée de Gourmandises familiales (Gâteaux, fiche 6).
Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Desserts & douceurs
commenter cet article
20 juillet 2006 4 20 /07 /juillet /2006 10:24
Pour 4 personnes
 
Préparation : 15 minutes
Cuisson : 25 minutes
 
Ingrédients :
-          200g de riz pour risotto
-          1 citron non traité
-          1 petite barquette de framboises
-          70g de sucre
-          75cl de lait
-          25cl de lait de coco
-          30g de beurre
 
Toujours plus envie de sucré que de salé (quoiqu’un bon steak tartare hier soir n’a pas été de refus…)… Voilà une nouvelle recette, à déguster aussi bien chaude (bof bof, en ce moment) que froide…
 
Prélevez le zeste du citron. Taillez-le en fines lanières. Plongez-les 2 minutes dans une casserole d’eau bouillante, égouttez. Portez le lait à frémissement avec le lait de coco, les zestes de citron et le sucre, laissez infuser 5 minutes.
Faites fondre le beurre, ajoutez le riz, remuez 3 minutes et versez une louche de lait au citron. Faites cuire 20 minutes environ en remuant sans cesse tout en intégrant peu à peu le reste de lait, en cinq à six fois.
Nettoyez les framboises. Répartissez le risotto dans des bols, décorez de framboises et servez.
 
Comme je n’avais pas de framboises (je suis incapable d’en avoir plus de 5 minutes à la maison sans les avoir toutes mangées), j’ai coupé des petits bouts de kiwis, histoire de faire le plein de fraîcheur et de vitamines (et aussi pour mettre un peu de couleur au riz)…
 
J’ai servi ces risottos froids, pour le dessert, après un repas plus que léger…
 
 
La recette (en gras) est tirée de TV 2 semaines (Première quinzaine de mars 2006).
Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Desserts & douceurs
commenter cet article
19 juillet 2006 3 19 /07 /juillet /2006 11:07
Pour 2 grands verres
 
Ingrédients :
-          3,5dl de lait frais
-          1 œuf entier
-          3 belles boules de glace à la vanille ou au caramel
 
Ave ce temps, personne n’a envie de faire à manger. C’est sûr, puisque personne n’a vraiment faim de toutes façons… Alors nous, on est plutôt desserts frais en ce moment… En voilà un, à faire pour les enfants, mais également avec eux, puisque la recette est tirée d’un livre pour les petits (d’où certains détails de la recette, comme « bien fermer le couvercle, etc…)… Enfin, voilà de quoi vous rafraîchir en famille, à décliner selon vos envies…
 
Dans le bol du mixeur, verser le lait et casser l’œuf.
Bien fermer le couvercle et faire marcher le mixeur pour bien mélanger l’œuf et le lait, puis l’arrêter.
Ouvrir le couvercle et ajouter les 3 belles boules de glace choisies.
Refermer et mixer à nouveau.
Quand le mélange est bien lisse, arrêter le mixeur ; verser aussitôt dans les verres. C’est prêt…
 
J’ai servi ce milk-shake en dessert pour le déjeuner…
 
 
La recette (en gras) est tirée des Recettes des petits gourmands (éd. Lito, p.88).
Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Desserts & douceurs
commenter cet article
14 juillet 2006 5 14 /07 /juillet /2006 11:11
Ingrédients :
-          4 bananes
-          Huile d’arachide
-          Glaçons
(Pâte)
-          100g de farine
-          3cs de Maïzena
-          1 sachet de levure
-          20cl d’eau
-          Sel
(Caramel)
-          5cs d’huile de sésame
-          200g de sucre
-          1cs de graines de sésame
 
Pour continuer, dans la lignée des desserts asiatiques de notre dîner, je voulais tenter ces petits beignets qui me semblaient plus originaux que les simples. Au passage, heureusement que j’avais fait deux desserts différents, vu le fiasco initial de mes boules de coco !!!
 
Faire la pâte : Mélangez levure, farine, sel et Maïzena avec l’eau. Réservez une heure. Pelez et coupez les bananes.
Préparer le caramel : Dans une casserole à feu moyen, pendant 5 minutes, mélangez l’huile, les graines de sésame et le sucre. Gardez au chaud.
Préparez un saladier d’eau froide et de glaçons.
Cuire les beignets : Faites chauffer l’huile d’arachide dans la friteuse (ou dans une poêle). Enrobez les bananes de pâte et faites frire 3 minutes. Égouttez, enrobez chaque beignet de caramel chaud, puis plongez-les rapidement dans l’eau froide pour glacer le caramel.
 
Je n’avais pas de graine de sésame, mais ce n’était pas grave. Toutefois, elles doivent ajouter une petite saveur supplémentaire bien agréable. J’essaierai d’en trouver la prochaine fois.
 
J’avais une appréhension quant au passage dans l’eau glacé, mais en fait, je n’aurais pas dû, tout se passe comme prévu. Je pense par contre, qu’il faut bien que les beignets recouvrent intégralement le bout de banane, sinon, l’eau doit s’infiltrer, et là….. Catastrophe !!!!
 
J’ai servi ces petits beignets en dessert. Je pensais qu’on n’en mangerait qu’un ou deux, par gourmandise, mais pas du tout, je trouve qu’ils ont eu du succès ces petits !!!
 
 
La recette (en gras), est tirée d’une fiche d’un vieux Télé star.
Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Desserts & douceurs
commenter cet article
12 juillet 2006 3 12 /07 /juillet /2006 08:21
Ingrédients :
-          300g de poudre de noix de coco
-          40cl de lait
-          1 verre à liqueur de saké (ou de rhum)
-          1/2cc de gingembre frais
-          2 blancs d’œufs
 
À rajouter à la recette initiale :
-          2 jaunes d’œufs
-          1 œuf
-          100g de sucre
 
J’aurais très bien pu appeler cette recette : comment faire de l’excellent avec du raté… Si, si, je vous assure…. Au départ, toujours pour notre dîner style japonais, j’avais voulu faire plaisir à mon beau-père qui aime ces petites boules de coco que l’on trouve dans les restaurants chinois. Je savais que la recette ne serait pas la même vu qu’il n’y avait pas de garniture au centre, mais je me disais que c’est l’intention qui compte… J’ai fait ça très rapidement, j’ai réfrigéré, c’était très beau, j’étais ravie. Arrive le moment du dessert, et là, catastrophe ! Mon beau-père se sert le premier et la boule s’effrite au contacte de ses doigts… Il goûte quand même et je comprends clairement que ce n’est pas ça du tout : de la coco dans du lait, c’est tout ce que je lui ai servi !!! Comme tout le monde, je n’aime pas rater, surtout pour des invités, mais alors là, c’était encore pire, rater le dessert quand on invite un pâtissier !!!! J’ai vite été chercher ma fiche recette pour voir ce que j’avais fait de travers, et là (ouf !), je m’aperçois que j’ai tout fait comme indiqué, mais qu’eux, par contre, ont dû oublier de noter certaines choses…. Il me propose de tout remettre au frais, et de faire quelques rectifications le lendemain….
Boules de coco ratées (bien que très belles)
 
Versez dans un saladier la poudre de coco. Incorporez peu à peu le lait, ajoutez le saké, les blancs d’œufs, le gingembre pour obtenir une pâte assez ferme.
Roulez la pâte à la paume de la main pour confectionner des « truffes » de noix de coco.
 
Le lendemain, donc, selon les conseils de bon beau-père, je reprends mes boules de coco. Dans un saladier, je les ai émiettées (sans aucun mal), j’ai ajouté les 2 jaunes d’œufs que j’avais laissés au frais. J’en ai ajouté un troisième, et enfin, du sucre. J’ai façonné des sortes de « rochers », et je les ai placés sur une plaque. J’ai préchauffé mon four (avant évidemment) à un thermostat moyen et j’ai enfourné 20 minutes.
Au final, comme mon beau-père me l’avait dit, le lait a suinté, chose peu importante. J’ai obtenu de belles boules de coco fondantes et moelleuses. Je sais que ce n’était pas du tout le résultat souhaité au départ (au tout début), mais c’était vraiment très bon. À retenter donc, mais avec un peu moins de lait vu qu’il ne set à rien…
 
Pour ce qui est des boules de coco chinoise, je chercherai une autre recette, et en attendant, nous continuerons d’en acheter chez Tang, tant pis….
 
J’ai servi ces boules de coco (les secondes) pour le goûter…
 
Résultat final
 
La recette (en gras) a été découpée il y a longtemps dans un magazine, mais je n’avais pas noté le nom (ce qui n’est pas top grave, vu comme c’était un fiasco au départ).
Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Desserts & douceurs
commenter cet article
26 juin 2006 1 26 /06 /juin /2006 12:19
Pour 6 personnes
Préparation : 15 minutes
Repos : 1 heure
 
Ingrédients :
-          500g de Mascarpone
-          12 tranches de pain d’épices
-          6 œufs
-          12cl de café fort
-          150g de sucre
-          2cs de Marsala
 
Je n’aime pas vraiment le café, et pourtant, j’adore le tiramisu… Quand j’ai lu cette recette, j’ai voulu la tester, et j’en ai été ravie…
 
Séparez les blancs de jaunes d’œufs. Ajoutez le sucre et le mascarpone aux jaunes et battez jusqu’à l’obtention d’une crème. Ajoutez le marsala.
Montez les blancs en neige très fermes et incorporez-les délicatement à la préparation au mascarpone. Gardez au frais.
Émiettez finement une tranche de pain d’épices. Coupez les autres en deux et trempez-les rapidement dans le café. Répartissez la moitié du pain d’épices dans 6 verres hauts, recouvrez-les d’une couche de crème jusqu’à la moitié des verres. Refaites une couche de pain d’épices et terminez avec le reste de crème au mascarpone.
Parsemez de pain d’épices émiettez et réservez au frais pendant 1 heure avant de servir.
 
Comme d’habitude, je n’ai pas mis de marsala, afin que ça plaise à tout le monde…
 
J’ai également fait une version enfant, en trempant le pain d’épices dans une grenadine légère (attention à ne pas trop en mettre, sinon, ce serait beaucoup trop sucré, surtout avec le pain d’épices)…
 
Par contre, j’ai préféré laissé 5-6 bonnes heures, plutôt qu’une seule, afin d’être sûre que tout ait bien pris. Pour le tiramisu « traditionnel », je le laisse toute la nuit, et plus on le laisse, meilleur c’est… Mais là, c’est vrai qu’en présentant dans des verres, c’est plus vite pris…
 
J’ai servi ce tiramisu pour le goûter. Pour une fin de repas, je le trouve plus copieux que le traditionnel, qui lui, se mange vraiment sans faim, donc à éviter après un repas trop abondant, ou alors en divisant les proportions et en les présentant dans de petits verres….
 
La recette (en gras) est tirée de CuisineAZ. 
Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Desserts & douceurs
commenter cet article
20 juin 2006 2 20 /06 /juin /2006 11:15
Préparation : 10 minutes
Cuisson : 25 minutes
 
Ingrédients :
-          1 pâte feuilletée
-          100g de beurre
-          500g d’abricots
-          1 œuf
-          100g de sucre en poudre
-          125g d’amandes effilées
-          1cc de vanille en poudre
 
J’avais encore des abricots sous la main, alors j’ai décidé de faire une tarte cette fois. D’accord, ça fait deux recettes de suite aux abricots, mais les fruits de saisons ne durent pas très longtemps, et il faut en profiter… Vous y repenserez cet hiver quand vous serez obligés d’ouvrir une boîte de fruits au sirop parce que ça vous manque…. Bref, voilà la recette dont je me suis inspirée.
 
Allumez le four thermostat 7 (210°C).
Coupez les abricots en petits morceaux. Dans un saladier, faites fondre le beurre. Ajoutez le sucre, l’œuf et la vanille en poudre. Mélangez bien.
Déroule la pâte dans le moule. Répartissez les abricots et les amandes sur tout le fond de la tarte. Versez dessus le contenu du saladier.
Faites cuire dans la partie basse du four 25 minutes.
 
Pour une bonne tarte, il vaut mieux faire sa pâte soi-même. Vous trouverez la recette de la pâte feuilletée sur le site de Francine. Ça n’a vraiment rien à voir avec les pâtes industrielles (qui, au passage, il faut l’avouer, sont quand même bien pratiques) !!!
 
J’ai coupé mes abricots en deux, et non en morceaux. Et je n’ai pas mis autant d’amandes. Une fois ma préparation versée et mes abricots mis en place, j’ai parsemé le tout de quelques pincées d’amandes, plus pour décorer qu’autre chose…
 
J’ai apporté cette tarte pour le dessert, chez une amie.
 
 
La recette (en gras) est tirée du site Marmiton.
Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Desserts & douceurs
commenter cet article
19 juin 2006 1 19 /06 /juin /2006 11:31
Pour 4 personnes
Préparation : 10 minutes
Cuisson : 35 minutes
 
Ingrédients :
-          8 gros abricots
-          10cl de lait
-          15cl de crème fraîche
-          1 gousse de vanille
-          2 œufs
-          100g de sucre en poudre
-          20g de beurre
 
Avec les fruits d’été, quoi de meilleur que de bons petits desserts… J’ai trouvé cette recette très facile, et comme j’avais des abricots pas trop mûrs, j’en ai profité, car cuits, ils retrouvent toute leur saveur…
 
Préchauffer le four sur thermostat 6 (180°C). Lavez les abricots et essuyez-les. Ouvrez-les en deux et retirez les noyaux.
Versez le lait dans une casserole avec la crème fraîche et la gousse de vanille fendue en deux dans la longueur. Portez à ébullition, puis éteignez le feu et laissez tiédir.
Pendant ce temps, cassez 2 œufs dans un saladier, ajoutez la moitié du sucre puis travaillez au fouet. Retirez la vanille du lait et versez-le sur les œufs en fouettant pour avoir une crème homogène.
Beurrez un plat à gratin, versez-y la crème aux œufs, puis ajoutez les demi-abricots , partie bombée en haut. Saupoudrez-les avec le reste de sucre, glissez au four et laissez cuire 30 minutes. Servez tiède ou froid, dans le plat de cuisson.
 
Vous allez encore dire que je ne fais jamais comme indiqué, mais bon, tout est question de goût… Alors oui, encore une fois, je n’ai pas mis le beurre dans le plat, je n’en voyais absolument pas l’intérêt, vu que l’on sert dans ce même plat, pas besoin de démoulage !!!
 
Et encore une fois, je n’ai pas mis autant de sucre qu’indiqué. À vrai dire, je ne sais pas exactement qu’elle quantité j’ai mise, car au départ, j’ai pris 80g au lieu de 100g. J’ai donc pris la moitié pour la crème aux œufs. Mais ensuite, pour saupoudrer la seconde moitié, je trouvais que ça faisait trop, et je n’ai pas tout mis… Je dirai que j’ai dû mettre à peu près 65-70g de sucre…
 
Côté présentation, j’ai préféré faire 4 petits gratins qu’un grand. Je les ai donc mis dans des ramequins à crème brûlée.
 
Je n’avais pas de gros abricots, mais ça m’arrangeait, puisque j’avais décidé dès le départ d’individualiser les parts en petits gratins. J’ai mis 5 moitiés d’abricots par ramequin, soit un total de 10 petits abricots (au lieu de 8 gros).
 
J’ai servi ces gratins pour le dessert. Chacun les a mangé selon son désir : froid, ou légèrement réchauffé au micro-ondes…
 
La recette (en gras) est tirée de Guide cuisine (n° 60, juin 1996, p.11).
Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Desserts & douceurs
commenter cet article
6 juin 2006 2 06 /06 /juin /2006 10:37
Préparation : 20 minutes
Repos de la pâte : 30 minutes
Cuisson : 10 minutes
 
Pour 2 crépiaux
Ingrédients :
-          2 pommes
-          40g de beurre
-          2cs de sucre en poudre
-          ¼ de cc de cannelle en poudre
-          Miel
 
(Pâte)
-          60g de farine
-          1 pincée de sel
-          2 œufs
-          1cs de sucre en poudre
-          10cl de lait
 
Quand j’étais petite, ma grand-mère nous faisait, à mon frère et à moi, non pas des crêpes, mais une énorme crêpe, un peu comme une omelette. J’ai trouvé cette recette qui m’y faisait pensé, et j’ai voulu me replonger dans mes souvenirs. Je n’ai absolument pas été déçue…
 
Préparer la pâte. Mettez la farine dans un grand saladier avec le sel, les œufs battus à la fourchette et le sucre en poudre.
Mélangez bien le tout en ajoutant progressivement le lait jusqu’à ce que vous obteniez une pâte homogène. Laissez reposer cette pâte pendant 30 minutes environ.
Pelez les pommes et, à l’aide d’un vide-pomme, retirez les pépins, puis coupez en rondelles de 1cm d’épaisseur.
Faites revenir les pommes à feu doux dans 2 poêles avec le beurre, le sucre en poudre et la cannelle. Laissez caraméliser doucement.
Versez la pâte dans les 2 poêles et laissez dorer 5 minutes. Retournez chaque crépiau et laissez dorer pendant quelques minutes.
Badigeonnez d’un peu de miel et servez immédiatement.
 
Je n’ai pas fait 2 crépiaux, mais un seul à se partager, je trouve ça plus sympa.
 
Je n’ai pas mis de miel, mais chacun peut faire ce qu’il veut avec sa part, une fois dans son assiette.
 
Ce dessert est apprécié par les petits comme les grands. Les fruits et la pâtes sont tous deux très moelleux, ça fond littéralement dans la bouche !!!
 
J’ai servi ce crépiau aux pommes pour le goûter…
 
La recette (en gras) est tirée de Gourmandises familiales (recettes rapides sucrées, fiche 1).
Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Desserts & douceurs
commenter cet article