Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 11:37
Ingrédients :
- 2 oeufs
- 150g de farine
- 1 sachet de levure
- 20 cl de lait Gloria
- 10 cl d'huile
- 170g de sucre (100g)
- 150g de noix de coco râpée
- 1cs de vanille liquide (j’avais plus en stock)
 undefined
Un goûté d’enfants, mais pas trop de temps… une bonne excuse et me revoilà avec un cake simplissime et délicieux !!! Après le succulentissime au chocolat, en voilà aujourd’hui un à la noix de coco, histoire de varier les saveurs…
 
Préchauffez le four Th. 6 (180°C).
Battez les oeufs avec le sucre, ajoutez l'huile, puis progressivement la farine, la levure, la vanille et la noix de coco râpée.
Incorporez le lait et mélangez.
Faites cuire 40 min environ dans un moule à cake beurré.
Laissez refroidir le cake quelques instants avant de le démouler.
 undefined
Comme je le disais, vite fait, bien fait… quoique j’ai bien failli le rater à cause d’un petit coquin qui avait changé le four en grill… Je faisais autre chose (c’est ce qui est bien avec ce type de gâteau, c’est qu’une fois au four, il n’y a plus à surveiller) et j’ai commencé à sentir le brûlé… J’ai quand même fini ce que je faisais, car cela ne pouvait venir de ma cuisine (ben non !)… et quand je suis allée voir… horreur, tout le haut était déjà noir… j’ai tout décollé et remis au four… heureusement que ce n’était que le début de la cuisson, ça n’a fait qu’un cake légèrement amputé, mais sans aucun goût de brûlé vu que le reste était intact et pas encore cuit !!!! On a eu chaud…
 undefined
La recette (en gras) est tirée du site Gloria.
 

Repost 0
26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 11:36
 Ingrédients :
-          50cl de lait
-          80g de sucre (50g)
-          1 sachet de sucre vanillé
-          200g de pain rassis
-          - 3 œufs
-          50g de raisins secs
-    ½ verre de rhum
-          Flacon de nappage au caramel
 undefined
Les restes de pain, généralement, ce sont les cygnes et les canards du lac qui est au pied de chez nous qui en bénéficient… Mais j’aime aussi parfois (quand il y en a beaucoup) en faire un gâteau. Après le succulent Bettelman, j’ai voulu essayer un autre pudding. Ici, le pain est mixé, ce qui lui donne davantage une texture pâte…
 
Faites chauffer le lait, ajoutez le sucre et le sucre vanillé et mélangez.
Émiettez le pain et hors du feu, faites-le tremper dans le lait sucré pendant 1 heure. Faites aussi tremper les raisins secs dans le rhum (un peu d’eau tiède).
Mixez le mélange pain / lait pour obtenir une sorte de pâte. Battez les œufs et ajoutez-les à la pâte avec les raisins réhydratés.
Beurrez un moule à manqué, versez la préparation et enfournez à 180°C pendant 45 minutes.
Sortez le pudding du four. Nappez-le de caramel en flacon. Le pudding se déguste tiède.
 undefined
Le résultat ? Très bon, vraiment. C’est marrant parce qu’en rentrant de l’école, mon fils me dit : « Tu as fait du pain ? » alors que c’était le pudding qui sortait du four. Comme quoi on retrouve bien la saveur du pain. Et vu qu’il s’agit de différents restes de pain, il y en avait aux céréales, au seigle, du pain complet et d’autres encore, donc un bon petit cocktail de différentes farines pour faire le plein d’énergie…
 
Je trouve par contre qu’il n’y avait pas assez de raisins à notre goût, donc la prochaine fois, j’en mettrais plutôt 100g… Et prochaine fois sera bientôt là, car j’ai encore du pain et surtout, ce flacon de caramel que je n’arrive pas à finir, car on n’en mange jamais… Bon appétit !!!
 undefined
La recette (en gras) est tirée d’une fiche Recettes des copains (éd. Atlas).

Repost 0
6 septembre 2007 4 06 /09 /septembre /2007 10:40
Ingrédients :
(Gâteau)
-          5cs de farine
-          3cs de sucre
-          3cs d'huile
-          3cs de lait ou de crème fraîche
-          1 oeuf entier
-          1 sachet de sucre vanillé
-          1 sachet de levure
-          1 grosse boîte d'oreillons d'abricots
 
(Crumble)
-          50g de beurre ramolli
-          3cs de sucre
-          1 oeuf entier
-          125 g de noix de coco râpée
 
 
Et oui, après une longue absence, me revoilà !!! J’ai été touchée de savoir que j’avais manqué à certains, et même que d’autres (au moins une) auraient râlé de ne pas voir de nouvelles recettes sur mon blog… D’accord, je rentre de vacances sous un soleil magnifique (hum, hum), mais je ne suis pas partie si longtemps. En fait, j’ai eu, tout simplement, un soucis d’ordinateur, et mon cher est reparti en garantie !!! Et oui, je sais, c’est bête, mais je me suis retrouvée avec mon ancien portable, sans rien dedans, et je trouvais le temps bien long pour chaque tâche, alors je me suis résignée… Mille excuses à ceux qui ont éprouvé un manque, je vais essayer de me rattraper. Je dis essayer, car l’année s’annonce chargée (mais ça, nous en parlerons plus tard) …
 
Mardi, mon tout petit homme a fait sa première rentrée. C’était un grand jour. Alors, pour le goûter, j’ai voulu lui faire plaisir et je lui ai laissé choisir la recette. Je voulais qu’il y ait dedans, soit de la noix de coco, soit des abricots, soit des raisins secs (et oui, quelques stocks à terminer). Après lecture de quelques titres, voilà donc ce qu’il a choisi…
 
Mélanger la farine, le sucre, l'huile, le lait, l'oeuf, le sucre vanillé et la levure. Étaler le mélange dans un moule beurré. Déposer dessus les fruits. Faire cuire à 180°C (thermostat 6) jusqu'à ce que les bords soient dorés (environ 20 min).
Pendant ce temps, mélanger le beurre, le sucre et l'oeuf. Y ajouter la noix de coco. Étaler ce mélange sur le gâteau. Remettre à cuire une dizaine de minutes.
 
Cette recette est extrêmement facile à réaliser, et je suis ravie de l’avoir testée. Le mélange inattendu des saveurs, ainsi que des textures m’a beaucoup plu. Nous l’avons mangé encore chaud : le crumble à la coco refroidi bien plus vite que les abricots. Puis le gâteau a été fini sur deux jours, froid, et c’est bien conservé. J’avais peur qu’il sèche, mais non, avec un bon thé (pour nous), c’était parfait !
 
Dans les commentaires sur Marmiton, j’avais vu que le démoulage posait problème. J’ai donc décidé d’utiliser un moule à tarte avec le fond amovible, et ça a été très bien, mais c’est vrai que sans ça, du moins tant qu’il est chaud, le gâteau et son crumble sont bien fragiles…
 
La recette (en gras) est tirée du site Marmiton.
Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Biscuits & gâteaux
commenter cet article
28 avril 2007 6 28 /04 /avril /2007 13:04
Ingrédients :
 
- 200g de purée de betterave
- 350g de farine
- 1/ cc de levure
- 1cc de cannelle
- 1cc de noix de muscade
- Une pincée de gingembre en poudre
- 2 oeufs
- 175 g de sucre roux
- 5cl d'huile végétale
- 10cl de compote de pomme
- 300g de flocons d'avoine
- 100g de fruits secs et/ou séchés
 
Comme le titre des cookies aux betteraves n’avait pas fait chaviré le cœur (et les papilles) de mes petits cousins, je les ai fait le lendemain pour aller prendre un thé chez une amie, qui elle, ne rechigne pas à goûter mes biscuits bizarres...
 
Préchauffer le four à 190°
Préparer la purée de betterave en mixant des betteraves cuites.
Mélanger farine, levure, sel et épices dans un récipient.
Dans un saladier travailler les oeufs avec le sucre et incorporer l'huile et la compote de pomme. Ajouter le mélange précédent, les flocons d'avoine et tous les autres ingrédients.
Mélanger pour obtenir une pâte homogène et déposer des petits tas sur une plaque à pâtisserie.
Mettre au four 12 à 15 minutes.
 
Je n’ai mis que 100g de flocons d’avoine, car je n’en avais plus assez (mais j’en ai racheté ce matin, pour ne pas en manquer, pas d’inquiétude !!!)... J’ai donc eu, au final, des cookies plus moelleux que ce qui était prévu, mais ils étaient excellents ! C’est marrant, car on a tous trouvé qu’ils avaient un petit goût de pain d’épices. Je qui m’a évidemment donné envie de m’y essayer...
 
Par contre, les proportions sont énormes. Avec cette préparation, j’ai pu faire deux plaques et demi de mon four (le grand)... Il m’en restait donc suffisamment pour faire tester mes collègues le lundi venu (et pour pas mal de petits déjeuners ensuite). J’ai fait le tour des bureaux (enfin, pas tous, mais bon... enfin... vous comprenez quoi...) pour faire ma petite distribution, tout en les prévenant quand même de ce qu’il y avait dedans. Certains avaient déjà testés mes muffins à la carotte, et n’avaient pas été (à ma connaissance) malades ensuite... Ce qui nous a bien fait rire (ben oui É., je suis bien obligée de le dire), c’est que l’une de mes collègues l’a mangé… EN ENTRÉE !!!! J’avais dit qu’il y avait de la betterave, elle ne pensait donc pas que c’est un dessert... Enfin, ce n’est qu’une anecdote. C’est cookies étaient donc très bons, et j’ai déjà ma petite idée sur le prochain test de légumes dans mes desserts à piquer à Mathilde… (mais ça, vous le saurez en temps voulu)... 
 
La recette (en gras) est tirée du blog d’Omelette.
Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Biscuits & gâteaux
commenter cet article
26 avril 2007 4 26 /04 /avril /2007 20:40
Ingrédients :
-          75g de beurre coupé en dés
-          400g de chocolat blanc haché
-          3 œufs
-          90g de sucre en poudre blond de canne extra-fin
-          2cc d’extrait de vanille
-          90g de raisins blonds
-          Le zeste d’un citron et 1cs de jus de citron
-          200g de farine
 
L’autre jour, j’ai proposé à mes petits cousins de leur préparer un goûter. Je leur ai donné le choix entre des cookies à la betterave (à venir) et des brownies au chocolat blanc. À travers le téléphone le téléphone, je les ai tous entendus (à l’unisson) crier « LES BROWNIES AU CHOCOLAT BLANC !!!!! ». J’ai évidemment dit d’accord, tout en sachant que j’allais à coup sûr avoir de l’aide, ce qui est encore plus marrant...
 
Préchauffer le four à 190°C (th. 6). Garnissez de papier sulfurisé un moule peu profond de 28x20cm puis graissez-le.
Mettez le beurre et 300g de chocolat blanc dans une jatte, et faites fondre au bain-marie, en remuant souvent.
Retirez la jatte du bain-marie. Ajoutez les œufs et le sucre en battant. Incorporez l’extrait de vanille, les raisins, le zeste et le jus de citron, la farine et le reste de chocolat.
Versez le mélange dans le moule en remplissant bien les coins. Faites cuire 20 minutes, jusqu’à ce que le gâteau gonfle et que le dessus commence à dorer. Le milieu doit rester moelleux. Laisser refroidir dans le moule.
Coupez le gâteau en petits carrés et démoulez.
 
Verdict ? Les brownies n’ont pas eu le temps de refroidir (sauf deux carrés qu’on s’était mis au frais), tout est parti d’un coup !!!
 
J’ai pris deux chocolats blancs différents : un nature et un aux céréales (dont on a gardé une partie pour les morceaux). Sinon, j’ai suivi la recette, et (ce dont j’avais peur), ce n’était pas écoeurant du tout...
 
Avis donc aux amateurs. Surtout quand on est nombreux, les petits carrés, c’est pas mal du tout !!!
 
La recette (en gras) est tirée de Cookies, biscuits et brownies (Catherine Atkinson).
 
Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Biscuits & gâteaux
commenter cet article
8 avril 2007 7 08 /04 /avril /2007 09:41
Ingrédients :
-          125g de farine
-          75g d’amandes en poudre
-          ½ sachet de levure chimique
-          20cl de crème fraîche
-          125g de sucre en poudre
-          3 œufs
 
Il y a quelques semaines, j’avais essayé cette recette pour aller boire le thé chez une amie, mais je n’étais pas satisfaite du résultat : le cake n’était pas assez cuit à mon goût (désolée à notre bibliothécaire préférée...). Alors pour notre week-end de répétition au théâtre, j’ai décidé de recommencer, et cette fois, en le cuisant un peu plus...
 
Dans une jatte, mélangez la farine, les amandes en poudre et la levure.
Fouettez légèrement la crème fraîche avec une cuillère à soupe d’eau pour la faire « gonfler » un peu.
Ajoutez le sucre et tournez avec une cuillère en bois jusqu’à ce que le mélange soit homogène.
Incorporez les œufs l’un après l’autre.
Ajoutez en dernier le mélange à base de farine et d’amandes.
Remplissez aux 3/4 un moule à cake beurré et fariné.
Faites cuire à four chaud (210°C, th.7) 10 minutes. Incisez en longueur, avec un couteau, la croûte qui commence à se former.
Baissez la température (150°C, th.5) et poursuivez la cuisson 30 minutes. Une aiguille plantée dans la pâte doit ressortir nette. Démoulez chaud sur une grille.
 
Au final, cela nous a fait un goûter pour reprendre de l’énergie, c’était très bien. Le cake est très moelleux, pas du tout sec comme certains peuvent l’être. Tout ce qu’il faut pour repartir jusqu’à la fin de la journée...
 
La recette (en gras) est tirée de Gourmandises familiales.
 
Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Biscuits & gâteaux
commenter cet article
17 mars 2007 6 17 /03 /mars /2007 13:04
Préparation : 15 minutes
Cuisson : 25 minutes
 
Pour 12 muffins
Ingrédients :
-          230g de farine
-          2cc de levure chimique
-          1 pincée de sel
-          1/2cc de cannelle en poudre
-          2cs de sucre
-          150g de cramberries séchées
-          1 œuf légèrement battu
-          180ml de lait
-          75g de beurre fondu
 
Les muffins, j’adore. C’est facile à faire, très rapide, ça cuit vite. Bref, tout ce qu’il faut pour les gourmands. Ces muffins sont les tous premiers que j’ai faits. Je m’en souviens, c’était en 2002, car ma belle-sœur était enceinte de sa fille aînée. J’avais des cramberries séchées (comme les raisins secs) qui venaient directement des Etats-Unis, et je ne connaissais pas du tout. En fouillant dans mes livres, j’avais donc trouvé cette recette qui était à la base à faire avec des myrtilles. Et je me suis lancée. Verdict ? Quand mon homme est rentré, en fin d’après-midi, sa sœur, une amie et moi, nous avions tout mangé…. Je crois que ça résume la situation….
 
Préchauffer le four à 200°C. Beurrer 12 moules de taille moyenne.
Dans un récipient, tamiser la farine, la levure, le sel et la cannelle. Ajouter le sucre et les cramberries. Mélanger délicatement.
Faire un puits au centre.
Dans un récipient, mélanger l’œuf, le lait et le beurre fondu. Verser au centre des ingrédients secs.
Mélanger délicatement avec une fourchette, jusqu’à ce que les ingrédients secs soient à peine humectés.
Verser la pâte dans les moules aux 2/3. Cuire au four 20 à 25 minutes.
 
J’ai récemment trouvé des cramberries, et j’en ai donc profité. J’en ai fait deux fournées, mais la première était malheureusement trop cuite. C’est sûr, maintenant, pour les muffins, je n’utilise que mon petit four, l’autre est trop puissant.
 
Les cramberries séchées font penser aux raisins secs de par leur forme, mais sont rouge foncé, et ont une petite pointe d’acidité, tout en subtilité, et je crois que c’est ce mélange qui me plaît le plus dans ces muffins. Pour moi, ce sont les meilleurs !!!
 
 
La recette (en gras) est tirée de Gâteaux & muffins, d’Anne Wilson.
 
 
Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Biscuits & gâteaux
commenter cet article
3 mars 2007 6 03 /03 /mars /2007 20:30
Ingrédients :
- 55g de beurre fondu
- 1 gros œuf battu
- 10cl de lait tiède
- 25 gr de sucre en poudre
- 1/2 cc de sel
- 260 gr de farine T 45
- 1 sachet de levure de boulanger déshydratée ou 2cc.
 
Lorsque j’ai vu cette recette chez Omelette, j’en avais l’eau à la bouche... J’ai donc attendu le week end avec impatience pour pouvoir tester à mon tour. Il faut en effet avoir du temps devant soi, vu que la pâte lève 2 fois…
 
 
Dans la MAP, mettre dans l'ordre les ingrédients. Programme pâte seule.
Sortir le pâton de la MAP.
Dégazer et former un rectangle sur votre plan de travail avec l'aide d'un rouleau à pâtisserie.
Étaler la préparation choisie et une poignée de pépites de chocolat.
Rouler en boudin bien serré de gauche à droite par le grand côté pour plus de tranches.
Découper ce boudin en tranches et disposer dans un plat beurré et fariné ou siliconé.
Pensez à bien espacer car ça va gonfler...
Laisser reposer 1 heure.
Mélanger du 10 cl lait avec 20 gr de sucre et appliquer sur le chinois, parsemer d'amandes effilées.
Cuire à 200°c pendant environ 30 minutes.
Les "boudins" qui n'attendent que de gonfler à nouveau...
 
Comme Omelette, j’ai choisi la crème pâtissière. Il me semble que c’est comme ça que la recette de base est faite. J’ai donc repris la recette que j’avais utilisée pour mon gâteau festif, car elle était très réussie…
 
Commencé à 11h30 pour le goûter, cette merveilleuse brioche a été un succès. À la fois extrêmement moelleuse et gourmande à souhait, je me demande comment nous avons eu le sérieux d’en laisser un peu pour le petit déjeuner… J’encourage vivement tout le monde à tenter, même si le temps que ça prend vous laisse dubitatifs, car au final, il faut certes s’y prendre en avance, mais vous n’êtes pas devant vos fourneaux en continue, loin de là…
 
 
La recette (en gras) est tirée du blog d’Omelette.
 
 
Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Biscuits & gâteaux
commenter cet article
24 février 2007 6 24 /02 /février /2007 13:10
Pour 6 personnes
 
Ingrédients :
-          150g de chocolat noir
-          80g de beurre
-          90g de sucre
-          2cs de farine
-          4 œufs
-          2 poires au sirop
 
Qui dit week end, dit gourmandise. En tout cas pour le goûter, ici, c’est en général le cas, on profite, en semaine, on rentre trop tard pour ce genre de douceurs… Adeptes de ces gâteaux à peine cuits, nous faisons souvent le fondant au chocolat classique. Cette petite variante en ajoutant des poires ne pouvait donc que nous ravir les papilles…
 
Préchauffez le four à 240°C (th.8).
Coupez les poires en petits dés.
Faites fondre le beurre et le chocolat au bain-marie. Lissez bien le mélange en fouettant.
Fouettez les œufs et le sucre. Ajoutez la farine puis le chocolat fondu en remuant sans arrêt.
Ajoutez enfin les petits dés de poires. Mélangez.
Beurrez 6 petits moules individuels. Remplissez-les de pâte. Enfournez.
Faites cuire 10 minutes. Sortez du four et servez aussitôt.
 
D’ordinaire, je fais mes fondants dans des ramequins individuels à haut rebord, de manière à ne jamais avoir à les démouler (chose bien périlleuse). Mais là, j’ai tenté de les cuire dans des moules en silicone, et j’avoue que je suis ravie du résultat, car, quelques minutes à peine après leur sortie du four, ils se démoulent sans se briser (à manier avec précaution tout de même).
 
 
Le mélange chocolat / poire est évidemment une valeur sûre. Succès garanti pour tous les mordus de chocolat !!!
 
La recette (en gras) est tirée d’une fiche offerte par Envie de plus.
Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Biscuits & gâteaux
commenter cet article
21 janvier 2007 7 21 /01 /janvier /2007 10:15
Ingrédients :
-          250g de farine
-          125g de beurre
-          4 jaunes d’œufs
-          125g de sucre
-          Sel
 
Aujourd’hui, je vais essayer de rattraper un peu le retard que j’ai dans mes recettes… Rien qu’au titre, je vois que vous aviez compris… Mais de petits sablés, ça se mange toute l’année, non ?
 
Dans un saladier, verser la farine, le sucre et une pincée de sel. Ajouter le beurre couper en morceaux et les jaunes d’œufs. Mélanger avec les mains. Rouler la pâte en boule et la laisser reposer 1 heure au réfrigérateur, une fois enveloppée dans un linge. Étaler la pâte sur un plan de travail fariné sur une épaisseur de 5 mm. Préchauffer le four à 160°C.
Découper soigneusement des biscuits à l’aide d’emporte-pièce de différentes formes.
Déposer les biscuits sur une feuille de papier sulfurisé et les mettre à cuire environ 10 minutes. Les biscuits doivent être dorés. Les laisser refroidir sur une grille.
 
Nous n’avons pas vraiment laissé reposer la pâte, car nous avions un petit gourmand qui n’arrêtait pas de piquer dedans et qui allait bientôt ne plus avoir suffisamment faim pour goûter les sablés une fois cuits…
 
Nous nous sommes amusés à faire plein de formes, c’était la première fois que mon fils faisait ça. D’habitude, il m’aide à faire la pâte des gâteaux (ou du pain), mais son « rôle » s’arrête là. Ce jour-là (le 24 décembre), c’est lui qui les a confectionnés, avec mon aide, bien sûr, ne serait que pour qu’il nous reste à nous aussi un peu de pâte à cuire….
Version traditionnelle
Version gourmande : aux pépites de chocolat
Version extrêmement gourmande : aux pépites de chocolat et à la pâte d'amande!!!
Version US : le cactus et le coyotte...
 
Mon appareil photo nous a fait défaut ce jour, c'est pour ça que les photos sont floues, mais on se rend quand même compte... Il a retrouvé sa forme (l'appareil) après notre réveillon, tant pis pour les sablés, nous, on s'est quand même régalés...
 
La recette (en gras) est tirée de la revue Maxi cuisine.
Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Biscuits & gâteaux
commenter cet article