28 octobre 2009 3 28 /10 /octobre /2009 20:06

Petite douceur fraîche pour un soir en tête-à-tête...

 



Ingrédients :

250g de ricotta

2 betteraves cuites

1 pincée d’herbes de Provence

1cs d’huile d’olive

2cs de miel liquide

1cs de vinaigre balsamique (de framboise)

Sel, poivre


Dans un bol, mettez l’huile d’olive et la ricotta. À l’aide d’une fourchette, mélangez le tout. Ajoutez les herbes de Provence. Salez et poivrez. Réservez au frais au moins une heure.

Préparez la sauce au miel : émulsionnez avec une fourchette le miel et le vinaigre. Réservez à température ambiante.

Pelez les betteraves et coupez-les en fines tranches de 3 à 4 mm d’épaisseur. (J’ai fait 6 tranches par betterave.)

Placez une tranche de betterave dans votre assiette, puis alternez une couche de fromage et une tranche de betterave. Terminez par une tranche de betterave.

Arrosez d’un filet de sauce au miel. Servez les millefeuilles aussitôt.


Recette à tester de nouveau, mais avec du vinaigre balsamique cette fois. Moi qui en ait toujours à la maison, j’ai été prise au dépourvue hier soir. Mais le miel (très fleuri) s’est parfaitement marié avec mon vinaigre à la framboise...

J'ai présenté ces millefeuilles en accompagnement, avec une salade d'endives, mais à la base, il s'agit d'une entrée, présentée sur des cuillères (les betteraves sont alors découpées avec un verre à thé ou emporte-pièce de 2 à 3 cm de diamètre).




La recette (en gras) est tirée d’une fiche Atlas Verrines, cuillères et petits plats.

Partager cet article

20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 19:30

Depuis que Lydie m’a envoyé de la fève tonka, je n’ai pas résisté longtemps à la tentation de goûter cette nouvelle saveur. J’ai commencé avec des yaourts, pour bien définir ladite saveur sans la masquer par autre chose. Nous avons été conquis. Très doux, et changeant de la vanille, je ne suis pas déçue d’avoir fait cette découverte.


Hier, j’ai voulu la tester pour le goûter. J’ai fait mon habituel pudding (recette ici), mais cette fois en version EXTRA GOURMANDE...

 



Moins de sucre (30g), ½ fève tonka râpée à la place du sucre vanillé, et ½ tablette de chocolat noir dessert passée quelques secondes au robot pour en faire un mélange de poudre et de grosses grosses pépites...

 



Un résultat détonnant, aussi bien tiède (les pépites encore fondantes) que froid (les pépites ayant durcies). Cela a même incité mon mari à prendre un vrai petit déjeuner ce matin, c’est pour dire !!! Sans compter qu’on ne gâche toujours pas le pain dur, et que ce gâteau ne contient aucune matière grasse supplémentaire...

 



Tentez, vous ne serez pas déçus !!! Bon appétit et bonne soirée à tous...

Partager cet article

15 octobre 2009 4 15 /10 /octobre /2009 13:26

Aujourd’hui, j’ai décidé de créer une nouvelle rubrique sur mon blog...


Depuis toujours, mon fils aime cuisiner. D’abord, il faisait semblant, puis très vite, il m’a aidée dans de petites taches, comme façonner le pain ou étaler la pâte à pizza...


Mais maintenant, il veut faire plus. C’est pourquoi j’ai choisi de lui ouvrir sa propre rubrique : la cuisine des enfants. Il y aura du salé comme du sucré, mais le lien sera que toutes les recettes pourront être faites par des enfants (sous surveillance, évidemment), et surtout, qu’elles auront été testées par mon petit chef (toque faite par sa super Mamie, tout comme le tablier, d’ailleurs)... petit chef de 5 ans seulement !!!


Première recette faite entièrement seul, premier choix du petit chef : la soupe à la tomate au micro-ondes. Il a piqué cette recette dans son livre de son « idole », Rémy, de Ratatouille. Choix qui m’a beaucoup étonnée, vu qu’il n’aime pas, mais alors pas du tout la tomate cuite !!!!



Ingrédients :

1kg de tomates

2 oignons

1 gousse d’ail

1cs de sucre en poudre

1cs d’huile d’olive

Sel


Coupe chaque tomate en 4. Pèle les oignons et la gousse d’ail. Coupe les oignons en 6 et la gousse d’ail en 4.

Mets tous les ingrédients dans un plat avec un couvercle qui va au micro-ondes. Mets le tout à cuire pendant 20 minutes.

Sors le plat du micro-ondes. Verse le contenu du plat dans le bol d’un robot. Mixe le tout jusqu’à ce que la soupe devienne très lisse. Goûte-là et ajoute du sel si nécessaire. Sers-là tout de suite dans des bols.

 



Et voilà de quoi ravir les papilles de Maman, qui ne fait jamais ce genre de soupe, puisqu’elle seule aime la tomate cuite à la maison (et oui, Papa n’aime pas trop non plus, mais il a pris quand même une assiette, par fierté pour son fils)...


Maintenant, grâce à mon petit chef, je sais que je peux faire une soupe au micro-ondes, ça ne me serait même pas venu à l’esprit. Rapide, facile, et succulente (pour ceux qui aiment la tomate, évidemment). Petit chef l’a tout de même goûtée, je tiens à le préciser, mais il reste sur sa position quant à son goût pour la tomate...

 



La recette (en gras) est tirée du livre Les recettes de Rémy (éd. Hachette).

Partager cet article

8 octobre 2009 4 08 /10 /octobre /2009 20:27

Pour mon anniversaire, mon mari m’a offert une nouvelle yaourtière. Je l’attendais depuis longtemps maintenant, la mienne m’ayant lâchée...

J’avais de côté plein d’idées pour de nouvelles séries de yaourts, à commencer par les indétrônables yaourts sucrés. Mais pour le coup, côté yaourt, comme côté glace, je fais entièrement confiance à Lydie. J’avais d’ailleurs acheté rien que pour ça, les fameuses tablettes au chocolat blanc et éclats de fraises de Lidl dont elle nous avait parlé...

 



Ingrédients :

1 litre de lait entier

1 yaourt nature

3 cas de lait en poudre

200 gr de chocolat blanc aux éclats de fraise


Faire chauffer le lait et y faire fondre le chocolat. Laisser refroidir. Fouetter le yaourt et le lait en poudre et l'ajouter au lait chocolaté. Répartir dans les pots et mettre en yaourtière 10h puis 4 h au frigo (minimum).


Petite info supplémentaire de ma yaourtière, que je ne savais pas : pour des yaourts au lait entier, compter 8 à 10 heures, au lait demi-écrémé, compter 10 à 12 heures, et enfin, au lait écrémé, compter 12 à 14 heures. C’est bon à savoir, non ?

 



Évidemment, nous ne sommes pas déçus du résultat. Les fraises remontent et forment une petite couche légèrement acide, et le reste du yaourt est d’un crémeux extraordinaire. Depuis ce matin, la moitié est déjà partie !!!


Sinon, ce matin, dans ma boîte aux lettres se trouvait un chouette paquet de ladite Lydie. Si, si... Nous avons troqué il y a peu. J’avais envie de fèves tonka, sans en trouver, et elle en trouve facilement. En échange, je lui avais proposé de lui faire un tablier à ses couleurs... Mais quelle surprise ce matin, dans mon paquet : il y avait d’autres surprises (j’adore, les surprises, ça tombe bien) !!! De quoi parfumer mes plats, mais également un gros coupon de tissu super sympa. Alors là, vraiment, merci beaucoup pour toutes ces attentions !!!! Je vous laisse voir par vous-mêmes... J’ai été gâtée, n’est-ce pas ? Pour ce qui est de ma part du troc, je vous laisserai aller voir chez elle, car tête en l’air comme toute femme enceinte qui se respecte (ah bon ?!), j’ai complètement oublié de prendre son tablier en photo, ce qui ne me ressemble pas...

Bonne soirée à tous !

 



La recette (en gras) est tirée du blog Les Petits plats dans les grands.

Partager cet article

13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 09:50

Voilà le plat demandé par mon mari pour son anniversaire, il y a... heuuuuu.... Presque deux mois déjà !!!!



Ingrédients :

500g de viande hachée "Kefta"

4 œufs

4 tomates bien rouges et juteuses

1 oignon

1/2 cc de poivre noir

1/2cc de gingembre en poudre

1/2cc de paprika

1/2cc de cumin en poudre

Sel

1/2 verre d'Huile

1/2 bouquet de persil (coriandre)

 

Mélanger la kefta avec 1/2 oignon émincé, un peu de coriandre hachée, le cumin, sel, poivre.

Dans un tajine ou à défaut une sauteuse, faire revenir l'oignon émincé et les tomates râpées, la coriandre hachée et les épices.

Laisser mijoter quelques 10 minutes.

Arroser d'un verre d'eau (ou 2 selon le jus des tomates) et laisser cuire pendant 10 min.

Former des boulettes de kefta entre vos mains, pour faciliter la tâche mouiller légèrement vos mains entre chaque roulade. Éviter les boulettes très petites qui risquent de cuire très vite et perdre leur jus. Au fur et à mesure, ajouter les boulettes à la sauce et laisser cuire environ15 min sans trop mélanger.

Quand la sauce est bien épaisse et que la Kefta est cuite, y casser les œufs un par un. Laisser cuire 2 à 4 min.

Retirer du feu et couvrir.

Servir chaud avec du pain.

 


 

Encore un tajine qui nous a ravi. Nous aimons beaucoup ça, en même temps, et ne sommes jamais déçus... Servi en plat unique avec un bon pain (qui remplace les féculents). La recette du pain est à venir, j’ai eu du mal à trouver ce qui nous convenait, pour le coup, mais ça y est...


J’essaierai donc de ne pas trop tarder à vous poster cette recette complémentaire.

Bon appétit à tous !!!

 

La recette (en gras) est tirée du blog Passion culinaire.

Partager cet article

31 août 2009 1 31 /08 /août /2009 16:23

Je profite du joli temps d’aujourd’hui pour vous offrir une recette de glace. Peut-être une des dernières de la saison (surtout qu’on me demande en général toujours la même au chocolat !!!)...


Ingrédients :

2 yaourts (aux fruits pour moi) bien froids

20 cl de crème entière liquide (bien froide)

15 cl de sirop au choix (au Ice tea) (5cl ont suffit)

100 gr de sucre glace (50g)

1 cac de maizena


Bien mélanger au fouet tous les ingrédients. Verser dans la sorbetière et mettre en route pur 30 minutes puis au congélateur.



J’ai diminué le sucre et le sirop, car les yaourts aux fruits étaient déjà sucrés. J’ai mis du sirop de Ice tea, car j’ai choisi des yaourts à la pêche. Les yaourts contenaient des fruits en morceaux, ce qui n’a rien enlevé au charme de cette glace...


C’était vraiment très bon, et très frais. Il faudra maintenant tester avec d’autres saveurs.

 


La recette (en gras) est évidemment tirée du blog Les petits plats dans les grands. 

Partager cet article

29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 08:31
Petit post express ce matin...
Pas de photo...
Mais j'avais quand même envie de vous dire deux mots...

Il y a deux jours, j'avais envie de faire une tarte salée avec pour base un reste de ratatouille faite la veille (avec des épices fréquence Afrique, un régal). Et à la dernière minute (comme souvent en ce moment), je sors tout de mon frigo pour faire ladite tarte, et horreur, plus d'oeufs!!!! Chose rarissime, mais retour de vacances oblige, j'ai dû oublier de noter qu'il fallait en racheter.

Je vous assure qu'à ce moment, vous aviez une Vicoquette bien embêtée, car je n'avais pas grand chose d'autre à faire sous la main.
Ni une, ni deux, je me dis que tant pis, je vais faire un essai.

Voilà donc ce qu'il m'a fallut pour ma tarte :

- Une pâte
- Un reste de ratatouille
- 200ml de lait
(car je n'avais plus non plus de crème, moins liquide que le lait, ce qui faisait grandir mon inquiétude)
- 1 grosse CS de Maïzena
- 1 boule de mazzarella coupée en lamelles et déposée sur la garniture

Le tout au four 35 ou 40 minutes...
J'avais toujours un doute quelques minutes avant, mais quand toute la surface a pris une belle couleur dorée, je me suis dit que ça devait être mangeable, après tout...

Mangeable? Très bon serait plus approprié... Alors j'ai eu envie de partager cette expérience avec vous, car je ne dois pas être la seule à m'être trouvée face à un oeuf manquant, non?!

Pas de photo, car d'une part ce n'était pas prévu que j'en parle ici avec vous, et d'autre part, quand hier midi, j'ai fini la tarte au déjeuner, j'ai voulu en prendre, et mon appareil m'a dit qu'il n'avait plas assez d'énergie (et moi, j'avais trop faim pour attendre davantage)...

Voilà donc les petites nouvelles du jour, sachant que je ne vous abandonne pas, même si je ne suis pas très souvent là (j'ai pourtant quelques recettes à publier, mais la rentrée arrive à grands pas)...

A très vite et bon we à tous!!!

Partager cet article

Published by - dans Divers
commenter cet article
27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 20:12

Voilà un mois que je vous délaisse, je sais... Les vacances ? Oui, bien sûr, pas d’élèves en juillet-août... et pourtant non, juste quatre jours passés chez mon frère, donc on ne peut pas dire que je ne suis pas disponible... Mais voilà, je vous délaisse quand même. Pourquoi ? Pour ça...

 


Oui, je suis sur un blog collectif, et pas de cuisine, de couture !!! J’ai enfin ma MAC (qui change de la MAP !!!!), donc je m’amuse... Je débute, donc ça me prends un peu de temps : essais pour mon fils (sarouel, caleçon, cape...) puis pour moi (mais remarquez le petit - humm - bidon qui pousse aussi)...
Bref, un retour tout de même à ma cuisine que je délaisse moins que vous, pour le coup...

 



Ingrédients :

1 pâte brisée ou feuilletée

3-4 tranches de jambon

4 œufs (3)

20 cl de lait

1 pot de boursin cuisine ail & fines herbes

Sel, poivre


Préchauffez le four à 180° C.

Placez la pâte dans un moule à tarte beurré.

Disposez les tranches de jambon coupées en deux en rosace.

Mélangez les œufs, le lait et le boursin cuisine jusqu'à obtenir un mélange homogène. Rectifiez l'assaisonnement en sel et poivre.

Enfournez pour 40 minutes, à 160°C.




Pas besoin de mettre du Boursin cuisine. Un fromage frais aux fines herbes traditionnel (marque de distributeur ou grande marque) fait très bien l’affaire et est bien moins cher...

Tout simple et très bon... Une quiche qui plaît à toute la famille. Idéal pour les repas estivaux...

La recette (en gras) est tirée du blog
Pause-café.

Partager cet article

23 juin 2009 2 23 /06 /juin /2009 16:11

Voilà une tarte salée que j’ai faite pour une soirée en hommage à notre prof de théâtre. Elle n’a pas fait long feu. Je me suis dépêchée d’en prendre une part pour savoir ce qu’elle vaut, et j’ai beaucoup aimé. Mais elle aurait été encore meilleure tiède (là, elle était froide)...



Ingrédients :


(Pour la pâte)

- 1 œuf

- 100g de fromage blanc

- 100g de farine

- 1/2 paquet de levure

- 1 pincée de sel

- pour le goût : herbes (de Provence, origan, romarin...), ou moutarde, ou fromage râpé.....


(Pour la garniture)

- 2 tomates

- 2 oignons

- bacon, lardons, jambon...

- fromage : râpé, chèvre

- 1 CS de miel

- 1 CS de moutarde


Émincer les oignons, et les cuire à la poêle dans de l'eau. Quand ils deviennent fondants, ajouter le miel et la moutarde.

Préparer la pâte, en mélangeant tous les ingrédients dans l'ordre...

Dans un moule, disposer du fromage râpé, puis les tomates en rondelles, les oignons, et le bacon, et enfin, le chèvre en rondelles.

Verser la pâte cuillère par cuillère, puis lisser pour ne pas laisser de trou.

Enfourner 25 minutes à 180°C.

Retourner le tout dans un plat de service et déguster...




La tarte en entier n’était pas des plus jolies, mais c’est que je n’avais pas de moule trop adapté, et qu’elle s’est un peu défaite en la retournant (un peu seulement, sinon, j’aurais amené autre chose), et que je l’ai rabibochée, mais le gratiné du fromage n’était plus là (dommage, c’est si bon)...


Sinon, cette tarte m’a beaucoup plu, et elle a bien tenté mon mari quand il l’a vue, croyant que c’était ce que je leur avais prévu, à mon fils et à lui, pour leur soirée entre mecs. Moi qui avais profité de cette soirée sans eux pour faire un plat qui ne leur plairait pas trop à mon sens, c’était raté pour le coup. À refaire, donc, en famille cette fois...


La recette (en gras) est tirée du blog Délices d’Alyss.

Partager cet article

19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 12:03

Les courgettes, j’adore !!! Mon mari beaucoup moins. Par contre, les tagines, il en raffole (surtout avec du bon pain). Alors quand j’ai vu cette recette, je me suis dit que j’allais peut-être réussir à nous mettre d’accord sur un bon plat de courgettes... Et ça a fonctionné, il a saucé son assiette jusqu’au bout, et quand je l’ai réchauffé deux jours plus tard, il en aurait bien redemandé !!!

 



Ingrédients :

- 4 grosses courgettes,

- 1 boîte de pois chiches égouttés,

- 500 g de viande hachée,

- 1 tomate,

- coriandre fraîche,

- sel, poivre,

- 1cc de ras el hanout, épices fréquence Afrique
- 1cc de curcuma,

- eau, huile.

- 1 oignon.


Émincer l'oignon finement et le faire dorer dans l'huile.

Préparer les boulettes de viande hachée en mélangeant avec de la coriandre hachée, du sel et du poivre. Former des petites boules et placer dans la petite marmite avec les oignons hachés et dorés.

Ajouter la tomate coupée et les courgettes coupées dans le sens de la longueur en assez gros morceaux.

Faire mijoter sur feu doux 5 min.

Ajouter les épices et les pois chiches et bien mélanger. Couvrir. Laisser re-mijoter 5 min. Ajouter ensuite un grand verre d'eau et laisser cuire sur feu doux.

Le tagine est prêt quand les courgettes sont cuites, mais pas "décomposées" par la cuisson. Elles doivent être cuites mais rester fermes.

A déguster avec un bon pain, comme tout tagine qui se respecte.




J’avais acheté quelques temps auparavant des boulettes toutes faites, que j’avais congelées. Je n’ai donc pas mis la coriandre dedans. Je l’ai ajoutée, en toute fin de cuisson, dans le plat...

À refaire au plus vite, comme vous l’avez compris....




La recette (en gras) est tirée du blog Coconut.

Partager cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog