Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2007 6 24 /11 /novembre /2007 17:56
Dans un mois, c’est Noël. Et oui, déjà. Que le temps passe vite. Il est grand temps de commencer à songer aux repas qui nous attendent pour toutes ces fêtes de fin d’année qui s’annoncent… Voilà aujourd’hui quelques idées…
 
 
Pour l’apéro
 
Des beignets aux trois saveurs, pour régaler les petits et les grands.
 

 
Des bâtonnets de seigle aux graines de cumin, à manger sec ou à tremper dans des sauces (Tzatziki, pâte d’olives vertes...).
 

 
 
 
Pour l’entrée ou comme plat :
 
Une petite mousse d’avocat citronnée, accompagnée de crevettes.
 
 
 
Une autre mousse, de saumon cette fois, pour les grands pressés (5 minutes chrono).
 
 
 
Pour les branchés du fromage, un petit régal, les minis quiches au chèvre.
 
 
 
 
 
Pour changer du traditionnel saumon fumé, pensez à ce tartare aux deux saumons et à l’avocat.
 
 
 
 
Et enfin, le dessert !!!!
 
Toujours pour les accrocs des verrines, ces petites crèmes de marron au mascarpone.
 
Pour les grands gourmands, de classiques profiteroles au chocolat.
 
 
 
Pour ceux qui n’ont pas le temps, le tiramisu, à préparer la veille.
 
 
 
Pour ceux qui font quand même attention à leur ligne pendant les fêtes, le fondant au chocolat sans beurre.
 
 
 
 
Et les gourmandises pour ceux qui attendent jusqu’à minuit :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sans oublier quelques idées de pains originaux :
 
 
VIVEMENT LES FÊTES, NON?????
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Divers
commenter cet article

commentaires

Marie Cuisine 01/01/2008 14:19

Bonne et heureuse année Violette.
Tous mes meilleurs voeux t'accompagnent. Bisous, marie

camille 29/12/2007 11:49

mmmmm le tartare aux saumons ... un delice!

michel 19/12/2007 23:17

Pour les entrées et les desserts, ça va, mais trouve-moi une idée de plat principal pour quand il fait 30º dehors... C'est la moyenne de température qu'on a ici à Noël!

Marie Cuisine 16/12/2007 23:37

Excellente récap ; on ne peut rien oublier ainsi. Bisous, Marie