Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2006 2 08 /08 /août /2006 11:35
Pour 6 personnes
Préparation : 20 minutes
Cuisson : 25 à 30 minutes
 
Ingrédients :
-          50cl de lait
-          3cs de sucre en poudre + sucre pour saupoudrer
-          1 pincée de sel
-          500g de prunes
-          3 œufs
-          3cs de farine
-          1cs de rhum ou d’alcool de prune
-          Beurre pour le moule
 
Les prunes commencent à arriver, et elles vont l’être en masse, comme tous les fruits du jardin : on les attend, et au final, on ne sait plus quoi en faire. Vous êtes d’accord ? Alors pourquoi ne pas troquer le traditionnel clafoutis aux cerises contre un aux prunes, histoire également de changer des tartes et confitures…. L’acidité de la prune est parfaite, comme celle la cerise…
 
Amener à ébullition le lait contenant le sucre et la pincée de sel.
Fendez les prunes sans les ouvrir complètement et retirez les noyaux.
Dans un saladier, cassez les œufs. Ajoutez la farine et tournez avec une cuillère en bois afin d’obtenir un mélange homogène.
Incorporez peu à peu le lait sucré à la pâte. Parfumez avec le rhum ou l’alcool de prune.
Reconstituez les prunes et disposez-les régulièrement sur le fond d’un moule préalablement beurré.
Répartissez la pâte par-dessus et entre les prunes.
Faites cuire à four chaud (230°, th.7) 25 à 30 minutes. Le clafoutis est cuit lorsque la pâte est dorée et gonflée.
Saupoudrez de sucre dès la sortie du four et servez tiède ou froid.
 
À part manger ceux de ma tante, je n’avais jamais fait moi-même de clafoutis, et j’en suis ravie : c’est bon (mais ça, on le savait déjà), c’est facile à faire, et en plus, c’est peu sucré et pas gras, alors, que demander de plus ???
 
J’ai servi ce clafoutis pour le dessert, légèrement tiède, mais je l’ai trouvé encore meilleur froid, le lendemain.
 
 
La recette (en gras) est tirée de Gourmandises familiales (Gâteaux, fiche 6).

Partager cet article

Repost 0
Published by Violette GRIMBERT - dans Desserts & douceurs
commenter cet article

commentaires