J'y suis!

culino version

 

 

blogs de cuisine

 

 

Top blogs de recettes

Partenariats

Scrapcooking.jpg

 

logo-Silikomart-copie-6.JPG 

Logo-risogallo copie

reunion-boutik-logo

 

logo mon fournil

 

LOGO-fée régime 

 

Conserverie La Perle Des Dieux

 

-logoCRISTAUX 

LOGO CF 2 

 

 

Bien manger


 



 

Recommander

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

Recherche

Lundi 9 juillet 2007 1 09 /07 /Juil /2007 20:36
Pour 4 personnes
 
Ingrédients :
-          1,5kg de poulet
-          200g d’olives vertes dénoyautés
-          2 citrons confits
-          2 oignons
-          2 gousses d’ail
-          3cs d’huile d’olive
-          50g de beurre
-          0,4g de safran
-          1 bouquet de coriandre
-          2 pincées de poivre blanc
-          Sel
 
Mon dossier de photos sur les recettes commence à grossir. Il va bientôt déborder si je ne poste pas plus souvent... Alors ce soir, je me lance dans la tendance du moment à la maison : les tajines !!! Depuis que mes collègues m’ont offert un superbe plat à tajine pour mon départ, je ne l’avais pas encore inauguré. Disons que maintenant, c’est largement fait !!! J’ai piqué à la bibliothèque un livre sur les tajines, et je m’y suis mise. C’est vrai qu’il faut du temps, mais le résultat est si bon que ça vaut le coup...
 
Faire fondre le beurre avec l’huile d’olive dans une cocotte et faire dorer les oignons émincés et les gousses d’ail écrasées. Ajouter le poulet coupé en morceaux, le safran et un verre d’eau. Saler modérément et poivrer. Couvrir la cocotte et laisser mijoter une heure environ en remuant de temps en temps et en ajoutant au besoin un peu d’eau. Pendant ce temps, blanchir les olives 1 minute dans une casserole d’eau bouillante. Les incorporer ainsi que le citron confit coupé en 8 et la coriandre hachée 15 minutes avant la fin de la cuisson du poulet. Avant de servir, vérifier l’assaisonnement.
 
Je n’ai pas mis de citrons confits, mais des citrons normaux, que j’ai mis dès le début de la cuisson, afin qu’ils soient si cuits qu’ils en étaient quasiment confits (sans le sucre du confit) et très fondants...
 
J’ai servi ce plat avec un mélange tout fait de céréales de chez Tipiak. Les saveurs se sont parfaitement mélangées. La maison sentait si bon qu’on l’aurait bien mangée aussi !!! Un plat à faire pour une réussite à coup sûr, avec presque pas de surveillance...
 
La recette (en gras) est tirée de Tajines marocains et d’ailleurs (Cuisine du monde).

Publié dans : Viandes & poissons - Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 20 juin 2007 3 20 /06 /Juin /2007 16:08
Ingrédients :
-          220ml d’eau
-          1cc de sel
-          2cc de sucre
-          2cs de pesto
-          400g de farine T55
-          1cc de levure déshydratée
-          20g de pignons de pain
 
Je viens de me rendre compte que je n’ai pas été très présente ces derniers temps, et pourtant, je n’ai pas d’excuse, car je suis à la maison... Mais les journées sont bien courtes. J’étais déjà en pleine période de répétitions au théâtre, et ça, ça prend du temps. Nous avons maintenant donné nos représentations, c’est donc plus calme. Et puis, le week-end dernier, nous sommes descendus à Montpellier, et ça, c’était aussi plutôt cool... 30°, la mer, donc baignade tout l’après-midi... le pied quoi, histoire d’oublier un peu nos vacances catastrophiques (si vous me suivez)... Bref, revenons à la cuisine. J’ai des recettes qui commencent à s’accumuler, alors il faut que je me bouge un peu, non ? Je me suis dit que ça faisait longtemps que je n’avais pas fait de pain tarabiscoté (mais non, pas des biscottes), alors c’est par là que je vais commencer aujourd’hui, on verra plus tard pour le reste...
 
Placez la pâle dans le fond de la cuve. Mesurez tous les ingrédients avec précision et placez-les dans la cuve dans l’ordre préconisé par le constructeur. Sélectionnez le programme choisi. Au bip, ajoutez les pignons.
 
Moi, je mets tout d’un coup (c’est écrit sur ma notice, de ne pas faire attention au bip), dans l’ordre où j’ai écrit les ingrédients. J’ai mis 30g de pignons (au grand désarrois de l’Homme, qui n’aime pas trop ce côté croquant dans son pain), et comme d’habitude, je n’ai mis qu’au programme pâte. Je l’ai ensuite mis en forme sur ma plaque de cuisson et je l’ai laissé encore près d’une heure monter (mais 30 minutes suffisent). Puis, direction le four, 20 minutes au max... Ça sent bon, ça croustille, c’est original (mais pas pour le petit dèj, en tous cas, pas à la maison)... C’est donc à refaire, c’est sûr (mais sans pignons pour Monsieur, c’est nul, je trouve ça super, moi...) !!!
 
La recette (en gras) est tirée de Machine à pain, 100 recettes (Romain Pages éditions).

Publié dans : Pain & viennoiseries - Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mercredi 6 juin 2007 3 06 /06 /Juin /2007 19:15
Pour 4 personnes
 
Ingrédients :
-          600g de steak, haché pas trop fin
-          3 jaunes d’œufs
-          2 oignons rouges
-          80g d’olives vertes dénoyautées
-          50g de câpres
-          60g de parmesan
-          1 citron
-          1 bouquet de basilic
-          1 gousse d’ail
-          4cs d’huile d’olive
-          Sel, poivre du moulin
 
Ah, le beau temps !!! Tant qu’il est encore là, il faut en profiter avec des plats de saison. Enfin, de saison, façon de parler, de la viande crue, j’en mangerai bien tout le temps, personnellement, mais bon, ça c’est une autre histoire... Pour varier du tartare bœuf-brebis, j’ai trouvé cette recette en fouinant dans des vieux magazines de ma tante.
 
Mettez les jaunes d’œufs dans un saladier avec la gousse d’ail pelée et pressée, le zeste râpé et le jus du citron, salez et poivrez. Versez l’huile d’olive en mince filet sans cesser de fouetter avec une fourchette.
Ajoutez le steak haché dans cette sauce. Mélangez à la fourchette, puis incorporez les oignons hachés, les olives découpées en lamelles, les câpres et le basilic ciselé.
Répartissez cette préparation sur 4 assiettes rafraîchies. Formez 4 dômes. Parsemez de copeaux de parmesan prélevés avec un économe.
 
Je savais avant même de préparer que nous allions adorer. C’est vrai, ça change du tartare traditionnel (ou juste avec un filet d’huile d’olive pour moi). J’ai beaucoup aimé les olives dedans (je les ai mixées, et les câpres aussi, c’est plus rapide et ça se mélange mieux), et le parmesan amène une force et une douceur bien agréable en bouche (force et douceur, on dirait une pub pour le Roquefort, ça !)... Bref, un dîner simple, rapide et raffiné comme on aime !!!
 
La recette (en gras) est tirée d’un vieux Prima.

Publié dans : Viandes & poissons - Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 4 juin 2007 1 04 /06 /Juin /2007 15:59
Ingrédients :
- 125g de chocolat pâtissier
- 10 cl de crème fraîche légère
- 2 CS de lait écrémé
- 1 CS de café soluble
- 4 oeufs
- 50g de poudre d'amandes
- 1 CS de farine
- 125g de sucre semoule
 
Le week-end dernier, c’était un nouveau week-end de répétition au théâtre (la pièce approche, plus qu’une semaine...). Alors, comme à mon habitude, j’ai apporté de quoi motiver les troupes. Mais cette fois, pas question d’amener quelque chose de trop riche. Je les ai prévenu en arrivant : en ce moment, je fais attention, alors ce sera pareil pour vous, et toc !!! Évidemment, on me dit qu’un fondant dans beurre, ce n’est plus un fondant, que ça ne vaut pas le coup... mais je vois qu’en même temps une micro part a été piquée avant la pause goûter (par cette même personne, n’est-ce pas, C. ?!). J’avoue que je suis quand même inquiète, et je préviens tout le monde que je n’ai jamais fait cette recette, et personnellement, plus que du goût, j’ai peur qu’il ne se tienne pas...
 
Faire fondre les 125g de chocolat avec la crème et les 2 cuillères à soupe de lait.
Bien mélanger et ajouter les 50g de poudre d'amande, le café soluble et la cuillère à soupe de farine.
Séparer les blancs d'oeufs des jaunes. Ajouter un à un les 4 jaunes à la préparation.
Monter les blancs en neige. Quand ils sont bien fermes, ajouter peu à peu les 125g de sucre jusqu'à ce que les blancs soient brillants. Incorporer le tout délicatement dans la préparation précédente.
Verser dans un moule et cuire 20-30min dans un four préchauffé à 180°C.
 
Après notre pause... il ne restait rien, mais rien, plus une miette dans mon plat. Tout le monde était ravi, on en aurait bien pris un peu plus, car il faut tenir jusqu’à 20h, et que, il faut avouer, maintenant je peux, qu’il était vraiment super bon, ce gâteau, et si léger, c’est un vrai bonheur. Donc, même en faisant attention, je ne supprimerai pas les goûters du week-end, ça non !!!
 
La recette (en gras) est tirée du blog Tours et tartines.

Publié dans : Spécial chocolat - Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Mercredi 30 mai 2007 3 30 /05 /Mai /2007 11:15
Ingrédients :
- 200 g de lentilles corail
- 1 tomate
- 1 oignon
- 2 ou 3 gousses d'ail
- huile d'olive
- curry
- sel, poivre
- coriandre fraîche pour garnir
 
Voilà déjà quelques temps que j’avais vu sur vos blogs apparaître les lentilles corail. Dans mon Carrefour, il y a maintenant tout un rayon de produits qui accompagnent les produits traditionnels arabes, et ils ont un assortiment de légumes secs à un prix bien plus intéressants que dans les rayons bio et compagnie. C’est là que j’ai trouvé les lentilles corail tant convoitées... C’est vrai, c’est tellement joli (ben oui, ça joue) !!! Je me suis empressée de trouver une recette qui nous conviendrait pour tenter l’expérience...
 
Faire revenir oignon et ail émincés dans l'huile.
Ajouter la tomate épépinée détaillée en petits cubes, les lentilles, le curry selon votre goût (environ une cuillère à café), sel et poivre.
Couvrir d'eau jusqu'à dépasser les lentilles de 1 ou 2 cm.
Porter à ébullition, couvrir et laisser cuire environ 15-20 minutes.
Servir saupoudré d'un peu de coriandre fraîche émincée.
 
La dernière fois que j’ai fait des lentilles (traditionnelles), je les ai ratées, si bien que c’est mon fils qui les avait mangées en purée. Là, j’ai bien surveillé la cuisson pour éviter une même catastrophe, et nous avons été enchantés du résultat. Le lendemain, il m’en restait un peu, alors nous nous sommes fait un repas végétarien, avec simplement du riz blanc et les lentilles.
 
J’ai déjà repéré d’autres recettes qui me plaisent, notamment chez Omelette pour ne pas changer, ou encore Au palais des délices...
 
La recette (en gras) est tirée du blog Grain de sel.

Publié dans : Légumes & féculents - Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés